15 octobre 2020

Heurus présent aux assisses des EHPAD à Paris

Evènement
Santé

Heurus présent aux assisses des EHPAD à Paris

Heurus était présent aux assises des EHPAD, rendez-vous incontournable des professionnels du secteur, les 16 et 17 septembre 2020 à Paris. Au programme : crise du Covid, quel sens lui donner ? Comment tirer des enseignements ? Quels sont les papy-boomeurs qui arrivent ? L’Ehpad de demain ? Nous vous proposons dans cet article un résumé de cette rencontre !

 

Une crise sans précédent et une génération de papy-boomers qui arrivent

Une crise inédite avec 49 % de décès en Ehpad (5 décès/jour) et une mortalité identique entre les hommes et les femmes. Après avoir affronté cette crise sanitaire sans précédent les Ehpad sont à bout de souffle, prise en charge de patient avec des pathologies très lourdes, problèmes récurrents de personnel. Les pouvoirs publics semblent prendre enfin en compte l’arrivée massive de papy-boomeurs mais restent encore au stade de la réflexion, et pensent plus aux modalités de financement qu’aux solutions à mettre en place. De nombreux rapports sont aujourd’hui produits mais aucunes annonces concrètes n’ont encore été faites. Les papy-boomers nés entre 1946 et 1969, sont estimés 20 millions de personnes. Cette génération née après-guerre et dans une atmosphère positive : progrès, plein emploi, révolution sociétale, évolution sociale de la femme, progrès techniques et médicaux. C’est une génération dont l’espérance de vie a beaucoup augmentée et qui demain aura besoin d’une prise en charge adaptée.  Alors que l’Ehpad doit se concentrer sur la prise en charge de la dépendance avec des personnes nécessitant de plus en plus d’accompagnement médical, Heurus offre une solution aux publics fragiles, en perte d’autonomie qui n’ont pas leur place en Ehpad et travaille son positionnement intermédiaire pour se développer sur toute la France afin de pouvoir accueillir ce nouveau public lorsqu’il en aura besoin.

Que sera l’Ehpad de demain ?

Agnès Buzin a lancé un laboratoire fin 2019 pour travailler sur le sujet avec différentes problématiques entre la gestion des crises sanitaires, les conditions d’accueil, la prise en charge, l’évolution de la population âgée.

Autrefois le résident était accueilli, aujourd’hui il est acteur et les structures cherchent à répondre à ses attentes. Au niveau architectural, la tendance est à concevoir les espaces avec une ouverture sur l’extérieur : en effet, les personnes âgées sont souvent contemplatives, elles aiment pouvoir observer le cycle du soleil qui rythme la journée. Les Ehpad sont situés à 70% en centre-ville urbain, 20% en milieu rural et 10% dans des villes isolées.

 

L’Ehpad c’est avant tout une équipe et sans elle l’établissement ne fonctionne pas. A ce jour, les métiers de la santé et de l’accompagnement n’attirent plus, les écoles constatent une baisse importante du nombre de candidats alors qu’il y a des places vacantes chaque année

La situation s’est encore dégradée depuis un an avec davantage de démissions dans les établissements du secteur du grand âge. Également, les professionnels de la santé se découragent face à un secteur souvent attaqué et qui malheureusement bénéficie d’une image abimée. L’objectifs de tous est de revaloriser les métiers du secteur et les personnes qui y travaille afin d’inverser la tendance.  

 

Une rencontre intéressante, dans un contexte inédit qui nous montre que le secteur a besoin d’être repensé pour le bien-être des personnes âgées !